La troisième édition de Livres dans la Boucle se déroulera du 14 au 16 septembre 2018 et sera présidée par Philippe Claudel, membre de l’Académie Goncourt. Près de 200 écrivains de la prochaine rentrée littéraire participeront au festival du livre du Grand Besançon dont l’espace central se situera Place de la Révolution. Plus de 70 rencontres seront proposées au public à travers la ville, dans des sites culturels et patrimoniaux tels que la maison Victor Hugo, l’ancien hôpital Saint-Jacques, le Scènacle, le conservatoire mais aussi à travers l’agglomération dans les médiathèques et les écoles.

« En concertation avec les libraires de Besançon, nous avons souhaité confier la présidence de cette édition à un romancier apprécié du grand public et pour qui l’écriture est un véritable engagement. Philippe Claudel est de ceux-ci sans doute parce qu’il aime explorer l’humain et place la mémoire au centre de son travail de romancier, nous sommes ravis et enthousiastes à l’idée de l’accueillir à Livres dans la Boucle cette année » précise Jean-Louis Fousseret, Président du Grand Besançon.

Romancier, cinéaste, enseignant, Philippe Claudel est également un grand lecteur. Les équipes de programmation de Livres dans la Boucle travaillent déjà avec lui afin d’imaginer ensemble certains rendez-vous du prochain festival du livre du Grand Besançon.

Philippe Claudel

Philippe Claudel est né en 1962 en Meurthe-et-Moselle. Depuis son premier roman, Meuse l’oubli, paru en 1999, l’écrivain lorrain enchaîne les succès littéraires. J’abandonne, en 2000, lui a permis de recevoir le prix France Télévisions. Il poursuit avec Le Bruit des trousseaux, tiré de son expérience de professeur de français dans les prisons.
Les Âmes grises, récit unanimement reconnu par la critique, est distingué par le prix Renaudot en 2003 et révèle véritablement son auteur au grand public. En 2007 sort Le Rapport de Brodeck dans la lignée de son maître Jean Giono pour lequel il remporte le prix Goncourt des lycéens. Depuis, fidèle aux éditions Stock, chacun de ses romans est très attendu par ses lecteurs : L’Enquête, Parfums récompensé par le prix Jean-Jacques Rousseau de l’autobiographie, Jean-Bark, Rambétant, L’Arbre du pays Toraja, Inhumaines et, en mars 2018, L’Archipel du chien.

Passionné par l’art cinématographique qu’il l’enseigne à l’Université de Nancy, il reçoit le César du meilleur premier film en 2008 pour Il y a longtemps que je t’aime avec Kristin Scott Thomas et Elsa Zylberstein. On lui doit depuis Tous les soleils avec Stefano Accorsi, Avant l’hiver avec Daniel Auteuil, et Une enfance.
Le 11 janvier 2012, il est élu à l’Académie Goncourt au couvert de Jorge Semprun.

« Écrire consiste à aller vers l’autre. Ce qui m’intéresse, c’est l’être humain. Je fouille nos troubles et nos plaies. Je veux écrire des histoires qui, si possible, accrochent le lecteur jusqu’au bout sans lui asséner de leçons mais en lui laissant quelques interrogations et, peut-être, une façon de voir le monde différemment. »
Philippe Claudel

  Découvrez L’archipel du Chien, son dernier roman présenté par Murielle, libraire à la librairie bisontine L’intranquille :


Les rendez-vous avec Philippe Claudel :
VEND. 14 – SAM. 15

> Grand entretien
Vendredi, 15h00 – Maison Victor Hugo

> Philippe Claudel et Clotilde Courau lisent L’archipel du chien (Stock)
Vendredi, 20h30 – Cité des arts – Auditorium du conservatoire

> Du journalisme à la littérature, rencontre avec Éric Fottorino et Mahir Guven
Samedi, 11h00 – Hôpital Saint-Jacques

> Projection du film Une enfance de Philippe Claudel
Samedi, 14h30 – Cinéma Mégarama Beaux-Arts

> Écrire, dialogue avec Yves Ravey
Samedi, 16h00 – Hôpital Saint-Jacques