Journaliste, ancien grand reporter, Prix Albert-Londres en 1988, Sorj Chalandon a débuté sa carrière à Libération avant de rejoindre l’équipe du Canard Enchaîné en 2009. Auteur reconnu et récompensé par les plus prestigieux prix littéraires, Sorj Chalandon livre pour la rentrée littéraire Une joie féroce (Grasset), un roman mordant et détonnant.

Jeanne, femme pudique, transparente et appréciée de tous, est brusquement frappée par le mal. « Il y a quelque chose », lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Autour d’elle, tout se fane. Son mari, les autres, sa vie d’avant. En guerre contre ce qui la ronge, elle va prendre les armes. Elle se dresse, gueule, griffe, se bat comme une furie. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas.

Habitué de la manifestation littéraire de Besançon, Sorj Chalandon se prêtera cette année à l’exercice de la dictée.