Jean-Daniel BALTASSAT

Jean-Daniel Baltassat a étudié l’histoire de l’art, du cinéma et de la photographie, et publié plus de vingt ouvrages, sous son nom ou sous pseudonyme. Directeur artistique pour plusieurs agences de publicité et maisons de mode, il crée une galerie coopérative à Paris, La Manivelle. Depuis les années 1980, il se consacre exclusivement à la littérature. Son dernier roman, « Le Divan de Staline » (Seuil, liste Goncourt 2013), a été adapté au cinéma par Fanny Ardant, avec Gérard Depardieu et Emmanuelle Seigner.


 « La tristesse des femmes en mousseline »

(Calmann-Lévy)

Berthe, vous pouvez douter de tout, mais pas de cela. Vous portez l’amour en peignant. La main qui tient votre pinceau est celle de l’amour. Rien ne pourra se faire de beau sans lui. Qu’importe si vous ne savez pas où cela vous conduira, pour qui et comment. Cela viendra et ce sera votre oeuvre.n1945, à Paris. Paul Valéry, vieux solitaire indifférent à la fureur des temps, doit en admettre l’horreur. Cherchant la lumière, il rouvre le carnet hérité dans sa jeunesse de Berthe Morisot, peintre du silence et de l’absolu. Dans ses mots, il affronte l’exigence vitale de beauté qui fut sa quête. Revient alors le souffle de la vie, malgré tout.



Présent sur le salon : vendredi, samedi, dimanche