Didier BLONDE

Didier Blonde a publié six livres aux Éditions Gallimard parmi lesquels « Les fantômes du muet », « L’inconnue de la Seine » et « Leïlah Mahi 1932 » (Prix Renaudot essai 2015).nAgrégé de Lettres Modernes, Didier Blonde s’intéresse particulièrement aux héros masqués du roman populaire, aux figurants ou aux acteurs oubliés du cinéma muet. Dans un Paris peuplé de fantômes dont il dresse la cartographie, il se livre à des enquêtes quasi policières autour de figures de disparus célèbres, anonymes ou fictifs. Motif récurrent de ses livres, l’adresse est le lieu privilégié de ses recherches où se croisent le réel et l’imaginaire.


 « Le figurant »

(Gallimard)

À dix-neuf ans, le narrateur a rencontré Judith pendant le tournage de Baisers volés de François Truffaut où ils étaient tous les deux figurants. Quarante-cinq ans plus tard, il cherche à savoir ce qu’elle est devenue. L’enquête dans laquelle il se lance lui fait traverser un Paris peuplé de fantômes, où ce qui reste du décor et des coulisses du film ne coïncide pas toujours avec ses souvenirs ni avec la réalité. Quelles traces a laissé leur brève histoire ? Sommes-nous les acteurs de notre propre vie ou de simples passants ? se demande Didier Blonde tout au long de ce roman tissé de réminiscences d’un temps aujourd’hui enfui.