Estelle-Sarah BULLE

Estelle-Sarah Bulle est née en 1974 à Créteil, d’un père antillais et d’une mère belge. Après des études à Paris et Lyon, elle travaille dans des cabinets de conseil, puis dans plusieurs institutions culturelles. Elle vit dans le Val-d’Oise. « Là où les chiens aboient par la queue » est son premier roman.


 « Là où les chiens aboient par la queue »

(Liana Lévi)

Une jeune femme née en banlieue parisienne, que seuls sa couleur de peau et des souvenirs de vacances relient à la Guadeloupe, s’interroge sur son identité métisse. À sa demande, Antoine, une vieille tante baroque et indomptable, déroule l’histoire de leur famille, les Ezechiel. Dans un récit bouillonnant, entrecoupé par les commentaires des autres membres de la famille, Antoine raconte : l’enfance dans la campagne profonde entre un père un peu brigand et une mère à la peau claire prématurément disparue, les splendeurs et les taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce dans la mer des Caraïbes… Au fil des échanges se dessine aussi l’état d’esprit de cette génération d’Antillais, « immigrés de l’intérieur », qui choisiront de s’installer en métropole.