Margareth CHATELAIN

Margareth Chatelain fréquente l’École des Arts Décoratifs et poursuit un cursus artistique à L’Académie Maximilien de Meuron. Aide conservatrice au Musée de l’Élysée à Lausanne, elle participe à l’élaboration de catalogues d’arts et réalise la biographie du graveur Claude Yersin pour l’ouvrage « L’Œuvre gravée ». La maladie l’empêche de réaliser la mise en forme de son premier recueil de nouvelles qu’elle souhaite soumettre à l’édition. Un autre livre le précède : « Voyage sur ordonnance ».


 « Voyage sur ordonnance »

(Cêtre)

Le voyage que nous propose Margareth Chatelain nous mène dans un territoire interdit, un pays dont on connait l’existence, mais que nous tenons tous à distance de peur d’y être un jour invités, la ville d’Adénocarcinome. Elle y est allée, elle nous en fait le récit. Comme un raz-de-marée qui la submerge quand elle apprend la nouvelle, les mots s’emballent, arrivent en désordre et nous atteignent comme le font les visions poétiques du théâtre de l’absurde. Au coeur de ce témoignage rare rôdent les figures des proches, de ceux qui cessent de l’être et de ceux qui se révèlent, des compagnons de soin, des erreurs médicales et des actes qui sauvent.