Jean-Luc COATALEM

Jean-Luc Coatalem, écrivain et rédacteur en chef adjoint au magazine « Géo », a publié notamment « Je suis dans les mers du Sud » (Grasset, 2001), un essai sur Paul Gauguin, prix des Deux Magots et prix Bretagne, « Le Gouverneur d’Antipodia » (Le Dilettante, 2012), prix Nimier, « Nouilles froides à Pyongyang » (Grasset, 2013), et dernièrement « Fortune de mer » (Stock, 2014)


 « Mes pas vont ailleurs »

(Stock)

Mai 1919. Victor Segalen est retrouvé mort, couché dans un petit bois, au cœur du Finistère. Partant du mystère qui entoure la mort de Segalen, Jean-Luc Coatalem suit les empreintes de l’écrivain-voyageur. Militaire, marin et poète, auteur d’une œuvre labyrinthique que, de son vivant, personne n’aura soupçonnée. Il meurt à quarante et un ans, dans la forêt légendaire du Huelgoat, un Shakespeare à la main, la jambe entaillée, au-dessus d’un Gouffre, loin de son épouse et de cette autre femme qu’il aime.