Line DUBIEF

Née en région parisienne, alors que je prépare mon bac littéraire, je choisis d’interrompre mes études pour voyager. De petits boulots en petits boulots, de contrées en continents, toujours passionnée de lecture, je finis par m’installer en Franche-Comté. J’y élève mes deux enfants et reprends le cours de ma formation. Aujourd’hui, ingénieur d’études à l’université de Franche Comté, je partage ma vie entre mon travail, mes enfants et petits-enfants, mon ami, mes amis, mon jardin, les livres et l’écriture depuis plusieurs années. n« Les mouettes ne se marrent plus – Meurtre sur Oléron » est mon premier roman.


 « Meurtre sur Oléron, les mouettes ne se marrent plus »

(Geste Éditions)

Sur une petite plage de l’île d’Oléron, un jeune homme est retrouvé mort, à demi enseveli dans le sable. Raymond Eustache, commissaire de police de La Rochelle,nest dépêché sur place. Au rythme enivrant des effluves marins et des pineaux charentais, il arpente les marais salants sauvages et les vignobles de l’île. Au fil de ses rencontres, il s’imprègne de la vie insulaire. Alors que se profile la courte vie de la victime, les circonstances du meurtre se dessinent pour faire resurgir un passé implacable et douloureux.