Gilles LAPORTE

Gilles Laporte est un écrivain, scénariste, homme de radio-télévision et conférencier lorrain. Dès avril 1968, il publie de la poésie. Il se consacre ensuite à la nouvelle et au théâtre, puis se tourne vers le documentaire et la dramatique pour la télévision. En 1983 il vient au roman avec Pierrot la Hure et reçoit le prix Erckmann-Chatrian l’année suivante pour son roman « Le Moulin du Roué ». En 1997, il aborde le roman historique avec « Les dernières violettes de La Mothe » et obtient le Prix Plume de Vair et le Prix Sadler de l’Académie de Stanislas


 « Les Roses du Montfort »

(Presses de la Cité)

Charles Vinot, marié à une dentellière, est l’un des meilleurs vignerons du village. Il est prêt à donner la main de sa fille Louise à Adrien, garçon au physique ingrat, à la condition que celui-ci lui cède en retour sa vigne. Louise ne se résigne pas à cette mainmise sur sa vie. Après une tentative de suicide, elle trouve l’amour auprès d’Henri, un ingénieur d’une usine textile du Nord. Leur liaison, teintée de violence, aura pour fruit un petit garçon, Pierre. Depuis plusieurs années déjà, le phylloxéra frappe les vignes. Mais, grâce aux conseils d’un spécialiste alsacien, la nouvelle vigne des Vinot est épargnée. En mai 1914, Louise rencontre André, un bel étranger qui, pour échapper à la domination prussienne, a fui la Pologne où il travaillait dans les vignes de la Montagne verte, seul vignoble de Pologne. Mais bientôt la guerre gronde et tous les hommes valides, parmi lesquels Adrien et Henri sont mobilisés. N’étant pas recensé en France, André reste pour aider à la vigne des Vinot…



Présent sur le salon : vendredi, samedi, dimanche