Éric MARCHAL

Éric Marchal vit à Vittel. Après un diplôme de pharmacien, il entreprend une thèse de sciences à l’Université de Nancy. Il produit et présente en 1995 le magazine de l’actualité des sciences Polaris avec France 3 Grand Est. Passionné par l’histoire de la médecine – il est chercheur en immunologie – il s’est lancé dans le roman historique avec un succès qui ne se dément pas. Son premier roman, « Influenza » (Les ombres du ciel, 2009 ; « Les Lumières de Géhenne », 2010), paru en deux tomes aux éditions Anne Carrière, a reçu le prix Carrefour Savoirs 2009. nIl est également l’auteur du livre « Le Soleil sous la soie ».


 « Les Heures indociles »

(Anne Carrière)

1908. Dans le Londres de Virginia Woolf et Conan Doyle, une suffragette, un médecin anticonformiste et un aristocrate excentrique mènent une lutte à mort pour le progrès. La reine Victoria n’est plus et son fils, Edward VI, se rapproche de ses voisins européens. Le vieux monde britannique se fissure sous l’impulsion de groupes d’avantgarde, comme les suffragettes qui mènent une lutte acharnée pour le droit de vote des femmes. L’heure n’est pas à la révolution, mais à une révolte sociétale de moins en moins feutrée. Dans « Les Heures indociles », Éric Marchal relate le parcours de trois personnages hors du commun. Chacun d’eux est un rebelle. À deux, ils sont dangereux. À trois, ils sont incontrôlables et deviendront la cible du pouvoir et d’un mystérieux personnage se faisant appeler « l’Apôtre ».



Présent sur le salon : samedi, dimanche