Stéphane MOURET

Stéphane Mouret est né en juin 1974 à la maternité de Vesoul (70). Devenu professeur de lettres, il s’est ingénié depuis lors à semer, ici et là, d’indénombrables miettes de texte, en revue comme en anthologie. Avec son confrère et non moins condisciple Jérôme Sorre, il signe les aventures trépidantes du Club Diogène aux éditions Malpertuis. Aux éditions La Clef d’Argent (39), il signe et sort, en 2018, son tout premier roman « en solo », « Tanagra ». À noter que cet ouvrage s’inscrit dans la collection LoKhaLe, dont il constitue le 7e titre en date.


 « Tanagra »

(La Clef d'Argent)

Vesoul abrite un superbe musée, le musée Georges Garret, lequel conserve, entre autres trésors, une magnifique collection consacrée au peintre et sculpteur vésulien Jean-Léon Gérôme (1824-1904). Cet artiste complet consacra nombre de ses créations à des scènes orientalistes mais également mythologiques, qu’elles soient grecques ou latines. Mais c’est à l’une de ses créations, en particulier, que l’auteur du présent volume a choisi de s’intéresser. Œuvre emblématique s’il en est, énigmatique s’il en fut, la Tanagra recueille dans sa main une danseuse au cerceau, offrant ainsi sa paume en guise de scène aux évolutions envoûtantes de la belle vaporeuse.



Présent sur le salon : samedi