Catherine SIMON

Catherine Simon a grandi à Lyon. Écrivain et journaliste, elle a publié des romans noirs et des enquêtes, notamment « Algérie, les années pieds-rouges » (La découverte, 2009). Elle a longtemps été correspondante en Afrique de l’Est pour RFi, puis au Maghreb pour « Le Monde », dont elle a été l’une des grands reporters pendant plus de quinze ans.


 « Mangées »

(Sabine Wespieser)

Qu’elles aient basculé dans le luxe ou soient restées fidèles à une cuisine plus économe, les mères avaient nourri la ville entière. Elles formaient à elles seules une famille méconnue dessinant une géographie sociale de la ville. C’est avec la mère Brazier qu’Étienne Augoyard commence son feuilleton sur les mères cuisinières pour « Le Progrès de Lyon ». Jamais à court d’informations ni d’envolées lyriques, le journaliste a bien l’intention de tout révéler sur celle à qui le Michelin attribua, dès 1933, trois étoiles pour ses deux restaurants. Mais Monica Jaget, sa camarade photographe, ne l’entend pas de cette oreille : ils n’ont que dix jours pour boucler leur série d’articles…



Présent sur le salon : samedi, dimanche