Samira EL AYACHI

Samira El Ayachi est tombée très tôt dans l’écriture. Au lycée, elle remporte le Prix Louis Germain avec une première publication « Lettre à un professeur qui a marqué votre vie ». Elle publie par la suite son premier roman « la vie rêvée de mademoiselle S. », publié chez Sarbacane, éditeur jeunesse.


 « Les femmes sont occupées »

(L'Aube)

Comme toutes les femmes contemporaines, la narratrice de ce roman est très occupée. Découvrant sur le tas sa nouvelle condition de « maman solo », elle jongle avec sa solitude sociale, sa solitude existentielle et s’interroge sur les liens invisibles entre batailles intimes et batailles collectives.
Résolument féministe et humaniste, « Les femmes sont occupées » est un roman à la langue inventive et teintée d’humour tendre.