Jean ROUAUD

Jean Rouaud reçoit le Prix Goncourt 1990 pour son premier roman, « Les Champs d’honneur ». Auteur d’une quarantaine d’ouvrages, parmi lesquels « Des hommes illustres » et « La splendeur escamotée de frère Cheval », il écrit également des chroniques pour la presse et participe à la création de documentaires, de chansons, de scénarios…


 « Kiosque »

(Grasset)

De 1983 à 1990, jusqu’à l’avant-veille du prix Goncourt, un apprenti-écrivain du nom de Jean Rouaud, qui s’escrime à écrire son roman « Les Champs d’honneur », aide à tenir rue de Flandre un kiosque de presse.
À partir de ce « balcon sur rue », c’est tout une tranche d’histoire de France qui défile et une galerie de personnages pittoresques et touchants incarnés par les habitués. On retrouve un Paris populaire et coloré, qui accueillait alors les réfugiés de tous pays, mais aussi les lendemains de l’utopie libertaire portée par mai 68.