Bérengère COURNUT

Les livres de Bérangère Cournut explorent des territoires oniriques, où l’eau se mêle à la terre (« L’Écorcobaliseur »), où la plaine fabrique des otaries et des renards (« Nanoushkaïa »), où la glace se pique à la chaleur du désert (« Wendy Ratherfight »). En 2017, elle publie « Née contente à Oraibi », roman d’immersion sur les plateaux arides d’Arizona.


 « De pierre et d'os »

(Le Tripode)

Dans ce monde des confins, une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n’a d’autre solution pour survivre que d’avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d’une quête qui, au-delà des vastitudes de l’espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.