Patricia TOURANCHEAU

Chef de la rubrique police, banditisme et faits divers à « Libération » pendant 30 ans, Patricia Tourancheau, journaliste et écrivaine, est spécialiste des grandes affaires criminelles. C’est elle qui a relancé la piste du gang des Postiches et révélé au final que le trésor des Fourniret était bien le leur.


 « Le magot »

(Le Seuil)

En 1988, Michel Fourniret sort de prison, assassine la femme d’un de ses co-détenus et vole le trésor dont ce dernier lui avait parlé. Le tueur en série ignore qu’il s’agit du fameux butin du gang des Postiches, une bande de braqueurs déguisés qui, dans les années 1980, a amassé une fortune en dévalisant banque sur banque. Avec les lingots, le couple Fourniret achète un château dans les Ardennes, où il organise les enlèvements et assassinats de nombreuses petits filles et adolescentes, plusieurs années durant.