Cassandre Lambert est née en 2000 et a grandi en campagne lyonnaise dans une famille nombreuse. Étudiante à la faculté de droit, elle aime relever les défis sportifs et pratique la gymnastique en compétition depuis l’âge de 10ans. Fan de comédies musicales, d’Audrey Hepburn et des romans de Pierre Bottero, elle est aussi bookstagrameuse sous le pseudo @Cassynerverland. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle a toujours écrit ! C’est durant de longues nuits blanches à la fin du lycée, qu’est né L’Antidote Mortel. Un roman écrit « juste pour s’amuser », jusqu’au jour où sa mère lui a dit « Cassandre, tu as beaucoup de talent... Tu ne voudrais pas l’envoyer à un éditeur, t’as peut- être une chance ? ».

 L'antidote mortel

(Éditions Didier)

Whisper, princesse surprotégée par le Roi, n’a jamais franchi les portes du Palais. Personne ne doit connaître son existence depuis qu’un mystérieux mal s’est emparé de la Reine. Lorsque son père la condamne à un mariage forcé, la jeune fille s’enfuit et cache sa véritable identité. De l’autre côté du royaume, Eden, fougueuse jeune femme au caractère bien trempé, est chassée d’un orphelinat. Son seul désir : venger la mort de son père, un brillant inventeur tué par le Roi. Quand elle rencontre Whisper, elle saisit l’opportunité de s’introduire au Palais par son aide. Jadis, paysan, se voit remettre par sa tante un précieux antidote, le seul capable de sauver la Reine. Sur sa route vers le Palais, il croise celle d’Eden et de Whisper... Malgré leurs desseins opposés, un lien fort se crée entre les trois personnages, au travers des mille épreuves qui les attendent. Leur amitié survivra-t-elle à la révélation de leurs secrets ?



Présent sur le salon : samedi 18, dimanche 19
Lieu : Musée Beaux-Arts