Arnaud Rozan est né en 1968. Il travaille à Paris dans le secteur public, sur les questions sociales. "L'unique goutte de sang" est son premier roman.

 L'unique goutte de sang

(Plon)

Dans le Tennessee des années vingt, Sidney, un jeune Noir, est pris dans l'engrenage de la violence. Il se réveille amnésique dans un hôpital réservé à des enfants blancs handicapés. Qui est-il ? Que lui est-il arrivé ? De Memphis à Harlem en passant par l'Arkansas et Chicago, un lien invisible le relie au shérif adjoint Whyte, qui lui a évité la mort. Après deux ans passés dans l'hôpital pour enfants, Sidney part pour Chicago où il fait la connaissance de Turner, un garçon errant, Irlandais de pure souche, du même âge que lui. Le "colored" et le blanc se lient d'amitié, dans ce Chicago traversé par les émeutes de l'été rouge 1919 qui embrasent le quartier noir de South Side, mis à sac par les Irlandais, sans que la police n'intervienne.

Un cheminement éclairé par les peintres Archibald Motley et Thomas Benton, dont le pinceau trace la voie vers le secret de l'adjoint Whyte, qui a sauvé Sidney dans une clairière du Tennessee. Des souvenirs enfouis si profondément dans l'inconscient de Sidney qu'il ne peut retrouver seul ses racines.

Ce roman est né d'une interrogation : mesure-t-on à quel point des liens de sang se sont créés au cœur de la haine entre les noirs et les blancs, de génération en génération, au-delà de l'inimaginable ?



Présent sur le salon : vendredi 17, samedi 18
Lieu : Place de la Révolution