Benoît Séverac a grandi aux pieds des Pyrénées puis est devenu toulousain à l’âge de 18 ans. Il a été tour à tour comédien, gardien de brebis, restaurateur de monuments funéraires, professeur de judo, photographe dans l’armée de l’air, serveur en Angleterre, clarinettiste dans un big band de jazz puis co-fondateur d’une fanfare rock-latino-jazz... II est diplômé du Wine and Spirit Education Trust de Londres et s’est formé à la dégustation du vin en Alsace. Il a longtemps été professeur d’anglais à l’école vétérinaire de Toulouse ainsi qu’au Diplôme national d’œnologie de Toulouse. Il écrit pour les adultes et pour la jeunesse.

 Le Tableau du peintre juif

(La manufacture de livres)

L’oncle et la tante de Stéphane vident leur appartement et lui proposent de venir récupérer quelques souvenirs :
- Tu pourrais prendre le tableau du peintre juif.
- Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Quel peintre juif ?
- Celui que tes grands-parents ont caché dans leur grenier pendant la guerre.

C’est ainsi que Stéphane découvre un pan de l’histoire familiale complètement ignoré. Eli Trudel, célèbre peintre, aurait été hébergé pendant l’Occupation par ses grands-parents, le tableau est la preuve de sa reconnaissance et Stéphane en hérite aujourd’hui. La vente de cette œuvre de maître pourrait être un nouveau départ pour son couple mais Stéphane n’a plus qu’une obsession : offrir à ses grands-parents la reconnaissance qu’ils méritent... Cependant quand le tableau est présenté aux experts à Jérusalem, Stéphane est placé en
garde à vue, traité en criminel : l’œuvre aurait été volée à son auteur. Quel secret recèle cette toile ? Que s’est-il vraiment passé dans les Cévennes, en hiver 1943, pendant la fuite éperdue d’Eli Trudel et de sa femme ? Dans cette enquête croisée entre passé et présent, Benoît Séverac nous maintient en haleine et nous entraîne aux côtés de Stéphane sur les traces du peintre juif et de sombres secrets de l’Histoire.



Présent sur le salon : vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution