Erik L'HOMME

Après son immense succès en littérature jeunesse (« Le livre des étoiles », « A comme association »), et un premier roman pour adultes salué par la critique (« Déchirer les hommes », Calmann-Lévy), Erik L’Homme signe à nouveau avec « Un peu de nuit en plein jour » un roman qui sort des sentiers battus, un petit bijou littéraire.


 « Un peu de nuit en plein jour »

(Calmann-Lévy)

Paris, dans un monde qui pourrait être le monde de demain. L’obscurité perpétuelle a envahi la ville, laissant place aux seuls instincts animaux des habitants, désormais organisés en clans. Les temps anciens semblent oubliés par presque tous, sauf par Féral, un as de la « cogne », ces combats à mains nues entre clans. C’est lors de ces cognes que Féral rencontre Livie. Leur amour est immédiat mais le destin de Féral va se fracasser sur cette jeune femme qui n’est pas libre de l’aimer.