Pierric Bailly

Pierric Bailly, dont L’Homme des bois est le quatrième livre publié chez P.O.L., vit à Lyon et se consacre maintenant totalement à l’écriture.


 L’Homme des bois

(P.O.L.)

En librairie le 2 février 2017

Le père de Pierric Bailly est mort l’année dernière, brutalement et beaucoup trop tôt.

Ce livre est, au sens littéraire du terme, un tombeau : récit des circonstances de cette mort, accidentelle probablement, enquête autour de celle-ci, parcours obligé suite à ce décès. Mais il s’attache surtout à évoquer, par touches discrètes et affectueuses, distribuée le long du récit, l’homme que fut son père et le père qu’il fut pour lui.

À la pudeur d’un homme à la fois sociable et secret tel qu’il apparaît dans ces pages répond celle d’un fils qui dit son amour à mots couverts et tente un ici un hommage ému, le plus précis et le plus concis à la fois.

Ce petit livre si riche est aussi une évocation de la vie dans les campagnes françaises à notre époque, ce qui change, ce qui se transforme. C’est enfin le portrait, en creux, d’une génération, travailleurs sociaux, militants politiques et associatifs en milieu rural.



Présent sur le salon : samedi, dimanche