Bérengère Cournut

Bérengère Cournut poursuit depuis plusieurs années une œuvre poétique qui privilégie les textes en prose. Parmi ses ouvrages, on peut citer L’Écorcobaliseur (Attila), Nanoushkaïa (L’Oie de Cravan), Wendy Ratherfight (L’Oie de Cravan) ou encore Palabres (Attila), fable écrite à quatre mains avec Nicolas Tainturier et illustrée par Donatien Mary. n Née contente à Oraibi est son premier roman.


 Née contente à Oraibi

(Le Tripode)

En librairie le 5 janvier 2017

Née contente à Oraibi conte le destin d’une jeune Amérindienne d’Arizona. Le peuple hopi vit depuis des siècles sur un plateau aride, dans des conditions de dénuement extrême. Soumis aux contraintes de cette région désertique, il a développé une cosmogonie extraordinaire et des croyances qui font communier la vie et la mort, la lumière et la nuit, les esprits, les animaux et les hommes. À travers la quête d’une jeune orpheline qui salue le Soleil en riant, c’est la beauté de ce monde aux antipodes du nôtre qui nous est révélée.



Présent sur le salon : vendredi, samedi, dimanche