Christine Féret-Fleury

Christine Féret-Fleury a fait ses gammes d’éditrice aux éditions Gallimard Jeunesse. En 1996, elle publie son premier livre pour la jeunesse, Le Petit Tamour (Flammarion), puis, en 1999, par un roman « adulte », Les vagues sont douces comme des tigres (Arléa), couronné par le prix Antigone. Suivront environ quatre-vingts autres titres.


 La Fille qui lisait dans le métro

(Denoël)

En librairie le 9 mars 2017

Juliette prend le métro tous les jours et se plonge aussitôt dans son livre. Parfois, elle observe, autour d’elle, ceux qui lisent. La vieille dame, le collectionneur d’éditions rares, l’étudiante en mathématiques, la jeune fille qui pleure à la page 247… Elle les regarde avec curiosité et tendresse, comme si leurs lectures, leurs passions, leurs existences pouvaient donner de la couleur à la sienne, si monotone.

Jusqu’au jour où Juliette rencontre Soliman, étrange personnage qui vit reclus et entouré de livres. Selon lui, un livre, s’il est donné à la bonne personne, a le pouvoir de changer le cours de sa vie. Ces précieux livres, il charge ses « passeurs » de les délivrer à celui qui en aura besoin. Peu à peu, Juliette se fait une place dans ce lieu hors du temps, devient elle même passeur…



Présent sur le salon : samedi, dimanche