Héloïse Guay de Bellissen a été libraire, avant de publier des ouvrages consacrés au Slam et à Spinoza ; son premier roman, "Le Roman de Boddah", a paru chez Fayard, en 2014, suivi de "Les Enfants de chœur de l'Amérique" (Anne Carrière, 2015), "Dans le ventre du loup" (Flammarion, 2018), "Parce que les tatouages sont notre histoire" et "Le Dernier inventeur" (Robert Laffont, 2019 et 2020). La plupart de ses titres ont été repris chez Pocket.

 Crions, c'est le jour du fracas

(Seghers)

1866, dans une colonie pénitentiaire pour mineurs, sur l'île du Levant, une révolte se termine par la mort de 13 enfants lors d'un incendie. Cent trente ans plus tard, à quelques encablures de là, une bande d'adolescents qui peinent à trouver leur place dans le monde se préparent à un destin tragique. Comment, à l'adolescence, se rebeller contre son sort sans s'autodétruire ?

Héloïse Guay de Bellissen  livre  un roman doublement historique, racontant en parallèle le destin des enfants du bagne de l'île du Levant et le sort de sa génération.



Présent sur le salon : vendredi 17, samedi 18, dimanche 19
Lieu : Place de la Révolution