Adrien Genoudet est né en 1988. Cinéaste et historien des images, il est l’auteur d’un essai sur la figure d’Albert Kahn (L’Effervescence des images, Les Impressions Nouvelles, 2020) et d’un premier récit, L’Étreinte (Inculte, 2017 ).

 Le Champ des cris

(Seuil)

Après une déception amoureuse, le narrateur décide de revenir dans la maison où il a passé une partie de son enfance, chez Onésime, au bout de l’impasse du Champ-des-Cris. Cette maison, inhabitée depuis la mort d’Onésime, est encore empreinte de nombreuses traces du passé. Désœuvré, le narrateur observe, ouvre les placards, découvre des archives et recompose, petit à petit, des parts de la vie d’Onésime qu’il ignorait — de son enfance, de sa jeunesse, jusqu’à son engagement dans la Résistance.



Présent sur le salon : vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution