Nathalie Kuperman est l'autrice d'une dizaine de romans, parmi lesquels "Nous étions des êtres vivants", "Les Raisons de mon crime", "La Loi sauvage" (Gallimard, 2010, 2012, 2014). "Je suis le genre de fille" (Flammarion, 2018) a connu un vif succès critique et public.

 On était des poissons

(Flammarion)

"Demain, Gare de Lyon, départ à 9h37. T'es contente ? Je ne savais pas trop si j'étais contente ou pas. Je trouvais que tout allait trop vite. Je ne pourrais dire au revoir à personne, ne pourrais me réjouir quelques jours auparavant à l'idée du départ. Pourtant, j'ai répondu Oui. Parce que je sentais, peut-être pour la première fois, que ma mère n'était pas prête à écouter mes états d'âme. Papa, il est au courant ? Laisse ton père où il est. Il verrait d'un mauvais œil que je te fasse rater les derniers jours de classe alors qu'il ne s'est pas tellement préoccupé de tes résultats scolaires. Il me ferait la morale, et la morale, je n'aime pas ça."

Quinze ans ont passé depuis cet été-là. L'été où sa mère, désespérément mélancolique et follement excentrique, l'avait embarquée dans son sillage de mère-poisson. Quinze ans plus tard, sur cette même côte méditerranéenne, la narratrice revient sur leurs traces et comprend peu à peu ce que sa mère cherchait tant à lui dire.



Présent sur le salon : samedi 18, dimanche 19
Lieu : Place de la Révolution