Née en 1973, Joy Sorman est l'autrice d'une dizaine de romans parmi lesquels, aux éditions Gallimard, "Boys, boys, boys" (prix de Flore 2005), "Comme une bête" (choix Goncourt de la Pologne, prix François Mauriac de l'Académie française 2012), "La Peau de l'ours" (2015) et, au Seuil, "Sciences de la vie" (2017). Elle rejoint les éditions Flammarion avec "À la folie".

 À la folie

(Flammarion)

"Ce jour-là j’ai compris ce qui me troublait. Peut-être moins le spectacle de la douleur, de la déraison, du dénuement, que cette lutte qui ne s’éteint jamais, au bout d’un an comme de vingt, en dépit des traitements qui érodent la volonté et du sens de la défaite, ça ne meurt jamais, c’est la vie qui insiste, dont on ne vient jamais à bout malgré la chambre d’isolement et les injections à haute dose. Tous refusent, contestent, récusent, aucune folie ne les éloigne définitivement de cet élan-là."

Durant toute une année, Joy Sorman s’est rendue au pavillon 4B d’un hôpital psychiatrique et y a recueilli les paroles de ceux que l’on dit fous et de leurs soignants. De ces hommes et de ces femmes aux existences abîmées, l’auteure a fait un livre dont Franck, Maria, Catherine, Youcef, Barnabé et Robert sont les inoubliables personnages. "À la folie" est le roman de leur vie enfermée.



Présent sur le salon : samedi 18
Lieu : Place de la Révolution