Aurélie Djian lit et écrit, notamment pour la scène et la radio, après avoir été critique littéraire. Du temps de ma splendeur est son premier roman.

 Du temps de ma splendeur

(Julliard)

C’est l’histoire d’un triangle amoureux: trois générations de femmes, la mère, la
grand-mère et la fille, Reine, Rose et la narratrice. L’histoire d’un amour déréglé, viril et romantique, qui fait des ravages de mère en fille. Dans cette histoire d’amour triangulaire, les hommes ne peuvent que passer, personnages secondaires, absents ou effacés, ils parlent peu, pourtant les femmes ne parlent que d’eux et ne peuvent se passer d’eux. C’est l’histoire d’un absolutisme amoureux et d’une malédiction, un pharmakon familial au féminin très singulier, autrement dit, un remède et un poison.



Présent sur le salon : samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution