Révélation de la rentrée littéraire d’hiver 2017 avec L’abandon des prétentions, Blandine Rinkel a également publié chez Fayard Le nom secret des choses. Qualifiée d’« artiste totale » par Télérama, elle est aussi musicienne et parolière.

 Vers la violence

(Fayard)

Plus grand que la vie, Gérard illumine les jours de sa fille, Lou. Fort et fantaisiste, ce baby-boomer aux allures d’ogre ensorcèle tout : les algues deviennent des messages venus des dieux, les tempêtes des épreuves militaires, ses absences des missions pour les Services Secrets. Mais que fait cette arme dans la table de nuit ? Qui sont ces fantômes d’une famille disparue, surgissant parfois au détour d’une conversation, dans un silence suspendu ? D’où viennent, surtout, ces accès de cruauté — ceux-là même qui exercent sur sa fille fascination et terreur ?

À travers l’histoire d’une enfance trouble, dans ces paysages de l’ouest français où la mer et la forêt se confondent, Vers la violence rappelle comment nos héritages nous façonnent, entre chance et malédiction.



Présent sur le salon : samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution