Santiago H. Amigorena est né en 1962 à Buenos-Aires. Scénariste, cinéaste et écrivain, il est l’auteur d’une œuvre romanesque et autobiographique originale qu’il construit, livre après livre, depuis vingt-cinq ans. Son dernier livre, "Le Ghetto intérieur" (2019, P.O.L), a rencontré un grand succès, avec de nombreuses traductions dans le monde.

 Premier exil

(P.O.L)

"Le Ghetto intérieur" racontait le silence en 1945 de celui qui deviendrait le grand-père de l’auteur, Vicente Rosenberg qui émigra à Buenos-Aires. "Le Premier Exil" s’ouvre sur la mort, vingt ans plus tard, dans cette même ville, de l’arrière-grand-père maternel, l’abuelo Zeide, un Juif originaire de Kiev. Mais la famille du narrateur a dû fuir l’Argentine pour l’Uruguay, et échapper à la dictature, après le coup d’État militaire en 1968 du général Juan Carlos Onganía.

Derrière ce récit d’une enfance inquiète, laconique, d’un destin bouleversé, Santiago H. Amigorena dresse aussi le portrait du continent sud-américain que recouvre peu à peu une nuit sanglante, où la torture et les disparitions deviennent routinières.



Présent sur le salon : vendredi 17, samedi 18, dimanche 19
Lieu : Place de la Révolution