Gilles Paris est l'auteur de huit romans qui ont tous connu un succès critique. Son best-seller Autobiographie d'une Courgette a fait l'objet d'un film césarisé et multi-récompensé en 2016.

 Le bal des cendres

(Plon)

L'action se déroule au Strongyle, un hôtel de Stromboli où séjournent plusieurs couples et familles. Il y a aussi un enfant de 10 ans, Tom, qui ne se sépare jamais de ce mystérieux Gris qu'il est seul à voir avec son frère et sa sœur. Il y a enfin une adolescente, Giulia, grandie trop vite après la mort de sa mère. Tous vont apprendre à se connaitre, à s'apprécier, à s'aimer même pour certains, jusqu'à l'éruption du volcan qui décidera du sort de chacun dans ce roman choral. Le propriétaire de l'hôtel, Guillaume de la Salle, est français. Il s'est associé à Matheo, avec lequel il a vécu un passé sombre quand ils appartenaient à la Direction du Renseignement militaire. D'autres clients s'installent cet été-là. Anton et Sevda, un couple charismatique. Lui est chirurgien et travaille sur les zones de conflits. Elle est une ancienne infirmière qui a élevé leurs trois filles et veille jalousement sur leur couple. Il y a Lior, un océanologue de 25 ans, qui a vécu adolescent sur l'île, en sauvant sa mère d'une mort certaine. Ethel et Sebastiàn, frère et sœur, arrivent d'Uruguay après une enfance douloureuse. Elena, la comtesse italienne, privée de l'usage de ses jambes, se remémore ses souvenirs sur l'île dans l'ombre d'un mari disparu trop tôt.
Abigale, une ravissante Américaine, attend son amant Eytan, marié à une autre femme. Gaetano, le guide, ami du père de Giulia, élevé pratiquement avec sa fille dont il est épris. Et Marco qui loue volontiers sa barque pour faire le tour de l'île.
Le volcan, toujours en activité, va se réveiller, tout comme la conscience éveillée des personnages et de leurs secrets. Cet été-là est celui de tous les dangers.



Présent sur le salon : vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution