Né en 1949, poète, écrivain, enseignant-chercheur au Japon (Tokyo) puis à l’université de Franche-Comté, François Migeot est spécialisé dans l’analyse du texte littéraire et dans la didactique de la littérature. Son travail d’écrivain est centré sur la poésie, la prose poétique, le récit, sur la conjonction des expressions artistiques (sculpture, peinture, gravure, musique, mises en résonance avec des textes), et sur des "démolitions" engagées au sein du discours "communicatif" de l’époque.

Il est l'auteur d’une quinzaine de titres en poésie dont "Moires" (2007), aux éditions Empreintes, "Lenteur des foudres" (Èrès, 2008), "Chant des poussières" (Le Grand Tétras, 2010), mais aussi d’un roman, d’essais et de livres de nouvelles dont "Le Poids de l’air" (2007) aux éditions Virgile.

 Au cœur de l'instant

(L'Atelier du Grand Tétras)

La poésie prend ici quelques tableaux de Pierre Bonnard pour territoire. Loin de prétendre à les analyser, elle veut ici plutôt faire résonner les mots par l’émotion reçue de la peinture, et faire vibrer les toiles par les harmoniques issues du verbe. Elle tente encore de s’entrevoir elle-même dans son dialogue avec les œuvres.



Présent sur le salon : vendredi 17, samedi 18, dimanche 19
Lieu : Espace Grammont