Aux yeux de Sam Balmeur, les mots forment un stimulant absolument unique et vital pour l’Homme. Voyages et expériences professionnelles ont fait naître chez cet ancien journaliste l'envie de sublimer l’humanité d’individus que l’on jugerait, au premier abord, ordinaires. Sa vision et son imaginaire tentent de nous renvoyer à un constat simple : la normalité est elle aussi pleine de poésie et de fulgurances.

À travers le parcours et les errances de ses personnages, Sam Balmeur partage des réflexions profondes sur le bonheur, l’amitié, le couple et la solitude.

 La plume aveugle

(Éditions Captiot)

Intérimaire endurci, Gibson a peur de l’avenir. Lui et son ami Martin sont inséparables. Ensemble, ils dissimulent leurs angoisses derrière les rires, les sorties et les bouteilles de whisky. Entre deux injections de morphine, le vieux Vito se joint à cet environnement viril complaisant et veille sur l’inséparable duo avec la bonté d’un père de substitution. Quand Gibson se retrouve obligé de prendre une décision importante pour sa vie de couple avec Sibylle, ses peurs se déchaînent. Une cavale vers un idéal illusoire commence alors. Dans un monde mouvant, où l’amitié et l’amour ne restent jamais figés, Gibson doit partir en quête de son propre équilibre.

"La plume aveugle" est un roman construit sur les rêves troubles des hommes. L’histoire repose sur un jeu de miroirs, opposant les froides réalités de la vie aux représentations presque mystiques qu’un individu peut accorder à sa volonté d’accomplissement personnel.



Présent sur le salon : samedi 18, dimanche 19
Lieu : Espace Grammont