Vincent Petit, docteur en histoire contemporaine (Paris-Sorbonne/Fribourg), est spécialiste d’histoire religieuse et politique du XIXe siècle. Il a publié un essai intitulé "Église et Nation. La question liturgique en France au XIXe siècle" en 2010, et plus récemment en 2019 "Effacer la Révolution. Vie et mort des prêtres constitutionnels francs-comtois".

 Napoléon Saint - L'Empereur au paradis

(Éditions Cêtre)

Préface de Sudhir Hazareesingh

Label 2021 année Napoléon, Fondation Napoléon

En 1806, le pape réunit quelques cardinaux au sujet d’une question brûlante : saint Napoléon a-t-il existé ? À quelle date doit-il être célébré ? L’Église doit-elle prier et faire prier pour lui ? Car dans l’Empire des Français récemment proclamé, les évêques appellent les fidèles à célébrer une nouvelle fête, la Saint-Napoléon, le 15 août, le jour de la naissance de l’Empereur et de la fête de l’Assomption. En imposant un nouveau saint dans le calendrier, en l’offrant à la vénération des citoyens, l’État affirme sa sacralité à travers le corps glorieux du souverain. Ce faisant, saint Napoléon est aussi l’objet d’appropriations partisanes et provoque des oppositions religieuses.

Ce livre, fondé sur des archives inédites, pose sous un angle nouveau le rapport entre État et Église dans la France d’après la Révolution et constitue une contribution originale à l’analyse de l’imaginaire politique national.



Présent sur le salon : vendredi 17, samedi 18, dimanche 19
Lieu : Espace Grammont