Née en 1961 en région parisienne, alors qu’elle prépare son bac littéraire, Line Dubief choisit d’interrompre ses études pour voyager. De petits boulots en petits boulots, de contrées en continents, toujours passionnée de lecture, elle finit par s’installer en Franche-Comté. Elle y élève ses deux enfants et reprend le cours de sa formation. Aujourd’hui, ingénieur d’études à l’Université de Franche-Comté, elle partage sa vie entre son travail, ses enfants et petits-enfants, son ami, ses amis, son jardin et bien entendu les livres et, depuis plusieurs années, l’écriture. Elle vit à Besançon (25).

 Quand la fée verte s'en mêle

(La Geste)

En franchissant le portail de la maison des Montboucons, le commissaire Eustache est partagé entre la curiosité, le plaisir et l’inquiétude de retrouver son amie de longue date. Colette par sa personnalité profondément libre, sensuelle et décomplexée a toujours eu le don de l’exaspérer. Cette fois encore, la soirée s’annonce dissipée avec Willy le mari, Missy la maitresse et les autres convives, dont plusieurs appartiennent au gotha parisien.

Assommé par les excès du dîner, chacun finit par regagner sa chambre. En fin de matinée, un cri déchire la quiétude des lieux. Willy est retrouvé gisant dans son lit ensanglanté.

Témoin et suspect potentiel, Eustache sait déjà qu’il ne peut diriger l’enquête. Pourtant, emporté par son élan, il s’engage à découvrir qui a tué son ami et pourquoi. Quel lien peut-il y avoir entre ce meurtre sordide et le dossier, découvert dans la chambre de la victime, qui retrace un épisode de la deuxième guerre mondiale où la trahison menait inexorablement dans l’enfer des geôles gestapistes ?



Présent sur le salon : vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution