Lionel Duroy est l’auteur de plus d’une vingtaine de romans dont Le Chagrin (prix François-Mauriac, prix Marcel-Pagnol), L’Hiver des hommes (prix Renaudot des Lycéens et prix Joseph-Kessel), Eugenia (prix Anaïs-Nin).

 Disparaître

(Mialet Barrault)

À l’âge où il est d’usage d’envisager un repos bien mérité, Lionel Duroy a choisi d’enfourcher son vélo et de s’en aller vers ces endroits qui l’ont toujours fasciné : la Roumanie, la Moldavie, la Transnistrie… et peut-être Stalingrad. Il avait l’idée de rouler sans autre projet que de jouir du plaisir d’exister, jusqu’à s’épuiser, pour finalement tomber, passer seul et paisible de l’autre côté. Disparaître. Lionel Duroy l’a tenté mais la vie est un roman qu’il a fini par écrire.



Présent sur le salon : vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution