Lucile Bordes est établie dans le Sud, du côté de La Seyne-sur-Mer. Romancière et linguiste, elle enseigne à l’université et anime des ateliers d’écriture.
Elle est l’auteure chez Liana Levi de Décorama (Prix du 2e roman 2015) et 86, année blanche (Finaliste du Prix Orange). Son dernier roman Que faire de la beauté ? est paru aux Avrils en janvier 2022.
Elle renoue ici avec son premier roman Je suis la marquise de Carabas (Prix Thyde Monnier 2012), qui raconte l’histoire de sa famille de marionnettistes forains et lui a inspiré le personnage d’Aurélie.

 Aurélie et autres femmes sans nom

(Thierry Marchaisse)

Qu’est-ce qu’être libre, pour une femme, hier et aujourd’hui ? En treize nouvelles qui ne s’interdisent ni la noirceur, ni l’humour, ni l’absurde, ce recueil dresse le portrait de personnages féminins en quête d’émancipation, au moment où leur vie bascule. On y croise un large échantillon de figures féminines, parfois récurrentes ou liées entre elles. Elles vont de Aurélie, la belle-mère condamnée à s’occuper des enfants des autres, à Rosa B., qui se réinvente en secret comme romancière et performeuse. En passant par la femme qui prend une journée à elle, celle qui « pète un câble », l’étudiante étrangère qui se marie pour de mauvaises raisons, la toute jeune fille qui vient d’être fauchée par une voiture...
Le tout est subtilement construit et traversé d’un bout à l’autre par deux thèmes : le thème de la difficulté à avoir une vie à soi (aucune des femmes du livre n’a de nom de famille) et le thème de la biche, sorte de motif musical qui évoque tout à la fois la légèreté et la peur.



Présent sur le salon : vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution