Anne Berest est l’auteure de romans : "La Fille de son père" (Seuil, 2010), "Les Patriarches" (Grasset, 2012), "Sagan 1954" (Stock, 2014), "Recherche femme parfaite" (Grasset, 2016), "Gabriële" (Stock, 2017), coécrit avec sa sœur Claire et de pièces de théâtre : "La Visite", "Les filles de nos filles" (Actes Sud, 2020). Elle a aussi écrit la série "Mytho" pour Arte, qui a reçu de nombreux prix, en France comme à l’étranger.

 La carte postale

(Grasset)

Janvier 2003. Une étrange carte postale, anonyme, se glisse dans la boîte aux lettres d'Anne Berest. L’Opéra Garnier d’un côté, et de l’autre, les prénoms de membres de sa famille morts à Auschwitz en 1942. Vingt ans plus tard, avec l’aide d’un détective privé et d’un criminologue, elle décide de trouver qui lui a envoyé cette carte postale. Cette enquête la mène cent ans en arrière et la pousse à retracer le destin romanesque des Rabinovitch, leur fuite de Russie, leur voyage en Lettonie puis en Palestine, et enfin leur arrivée à Paris, avec la guerre et son désastre.

Elle a dû s’imprégner de l’histoire de ses ancêtres, comme elle l’avait fait avec sa sœur Claire pour son livre précédent, ""Gabriële"". Ce livre est à la fois une enquête, le roman de ses ancêtres, et une quête initiatique sur la signification du mot ""Juif"" dans une vie laïque.



Présent sur le salon : samedi 18, dimanche 19
Lieu : Place de la Révolution