Philippe Arnaud est né en 1966 à Riom. Après une enfance auvergnate et des études de Lettres, il découvre le Cameroun, où il enseigne le français pendant
deux ans et rencontre sa future épouse. Il enseigne en option cinéma audiovisuel durant 15 ans à Brive-la-Gaillarde. Il est installé depuis 2014 à Bordeaux. Bien connu des libraires pour ses romans publiés dans la collection Pépix (La Sorcitresse, Les Agents de la cour de récré, Le Cirque des enfants perdus), il s’est illustré avec brio dans la collection Exprim’, se gagnant un lectorat toujours plus fdèle, avec La peau d’un autre, Indomptables, Jungle Park et enfin La Proie, récompensé par une dizaine de prix, et lauréat du prestigieux prix Farniente.

 Terres promises

(Sarbacane)

1870, New Hope, un trou paumé du Kansas. Lorsque Jim Lockheart y retrouve la trace de l’homme qu’il traque depuis plusieurs années, il découvre deux choses qui font horreur à son cœur de sudiste raciste et plein de fureur : une femme shérif et un barman noir.
Mais sa quête de vengeance le retient là. Lui, le soldat de la guerre de Sécession, lui qui a mené la vie dure aux esclaves de sa plantation, n’imagine pas une seconde que sa haine et son mépris puissent être percés à jour par la belle Ellen comme par le débonnaire Louis. Il imagine encore moins qu’ils puissent déverrouiller son cœur fermé à double tour.
Pourtant, lorsque le chasseur de primes Wild Blood, qui sème la terreur partout où il passe, s’abat sur New Hope, Jim se voit forcé de choisir entre les démons de son passé et ce dont il n’osait plus rêver depuis longtemps : un chemin possible. Une terre promise.



Présent sur le salon : vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
Lieu : Musée Beaux-Arts