Franco-anglaise, Tatiana de Rosnay est l'auteur de quatorze romans traduits dans une quarantaine de pays. Plusieurs ont été adaptés au cinéma.

 Nous irons mieux demain

(Robert Laffont)

Paris, place d'Italie. Candice Louradour, vingt-huit ans, assiste à un accident : une personne se fait renverser par un chauffard, sous ses yeux.
Instinctivement, Candice lui porte secours et décide de l'accompagner à l'hôpital. Gravement blessée, cette dame s'appelle Dominique Marquisan et est sans famille.
Ces deux femmes qui semblent différentes et que trente ans séparent prennent plaisir à s'apprivoiser, à se connaître et à s'entraider. Dominique n'hésite pas à partager sa passion pour Zola et à s'épancher sur la relation si singulière qui l'unit à cet écrivain, tandis que Candice se confie sans retenue à propos de son père récemment décédé et des lourds secrets laissés derrière lui.
L'une et l'autre deviennent inséparables, mais la fusion ne peut durer... Dominique, qui s'est peu à peu immiscée dans le quotidien de Candice, est-elle si adorable qu'elle ne le paraît ? Profiterait-elle de Candice, mère célibataire
sous l'emprise d'un mal qui la ronge ? Candice, quant à elle, saura-t-elle affronter la vérité ?
Dans ce roman, véritable peinture de l'âme humaine, Tatiana de Rosnay fait s'entremêler les destinées, le passé et le présent, pour que se dessine le temps de l'apaisement : celui où les blessures intérieures guérissent enfin.



Présent sur le salon : vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution