Native de Franche-Comté, Lola Sémonin a créé au théâtre le personnage de la Madeleine Proust, immense succès public et critique qui lui a valu trois nominations aux Molières. Après Quand j'étais p'tite, Ma drôle de guerre et Sous la botte, Libération est le dernier volume de la fresque romanesque (1925-1945) qui retrace l'enfance et l'adolescence de la Madeleine.

 La Madeleine Proust, une vie

(Presses de la Cité)

Dans ce dernier tome, la Madeleine est toujours bonne à Paris chez un fondé de pouvoir de la Banque de France. Sa rencontre avec Margot, une fille de son âge, communiste, pleine de gouaille, va la sortir de sa solitude et la libérer de son enfermement. Elle va la « débroussailler » !
Avec ce style si vivant qui nous permet d'entendre la voix de sa Madeleine, Lola Sémonin nous fait revivre l'Occupation à Paris, nous fait trembler lors des arrestations et des représailles, et nous emmène à nouveau dans le Haut-Doubs, où l'on retrouve les personnages devenus passeurs, maquisards ou délateurs - jusqu'à la Libération - , et nous fait vivre la valse la plus folle et la plus exaltante de notre histoire.



Présent sur le salon : vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
Lieu : Place de la Révolution