Simonetta GREGGIO

Simonetta Greggio a publié de nombreux romans chez Stock, « La Douceur des hommes », « Dolce Vita », « Les Nouveaux Monstres », et des nouvelles chez Flammarion, « Étoiles », « L’Odeur du figuier ». Elle partage sa vie entre Paris, Venise et la Provence. nComme sa romancière fétiche, Elsa Morante, elle préfère que l’on parle d’elle comme d’un écrivain, refusant l’appellatif d’écrivaine.


 « Elsa mon amour »

(Flammarion)

Elsa Morante épouse Alberto Moravia en 1941. En 1957, avec « L’Île d’Arturo », elle est la première femme récompensée par le prix Strega. « La Storia », son œuvre la plus connue, figure dans la liste des 100 meilleurs livres de tous les temps. Son enfance se déroule dans le quartier populaire du Testaccio. Lorsqu’elle a six ans, sa marraine, Maria Guerrieri Gonzaga Maraini, « tombe amoureuse » de la « petite fille aux yeux cernés », et l’emmène quelque temps vivre « dans son jardin ». Elsa commence à cet âge à écrire des brèves nouvelles et des fables pour enfants.nCe roman est l’histoire de sa vie.