Antonin VARENNE

De nombreuses fois couronné pour ses romans noirs (« Fakirs » ; « Le Mur », « le Kabyle et le Marin »…), Antonin Varenne, dans la lignée des grands noms du genre, livre avec « La toile du monde » une œuvre romanesque remarquable.nIl est également l’auteur, chez Albin Michel, de deux romans d’aventures : « Trois mille chevaux-vapeur » et « Équateur ». Né à Paris, il vit actuellement dans la Creuse.


 « La toile du monde »

(Albin Michel)

Aileen Bowman, trente-cinq ans, journaliste, célibataire, est venue couvrir l’événement pour le New York Tribune. Née d’un baroudeur anglais et d’une française utopiste, élevée dans les plaines du Nevada, Aileen vit affranchie de tout lien et de toute morale, mue par sa passion et ses idéaux humanistes. Au fil d’un récit qui nous immerge au cœur de la ville en chantier, du métropolitain naissant aux quartiers des bordels chers aux peintres, la personnalité singulière d’Aileen se confond avec la ville lumière. Un portrait en miroir qui dessine la toile du monde, de l’Europe à l’Amérique, du XIXe et au XXe siècle, du passé d’Aileen à un destin qu’elle n’imagine pas.



Présent sur le salon : vendredi, samedi, dimanche