Gaëlle Nohant

Légende d’un dormeur éveillé est le troisième roman de Gaëlle Nohant après L’Ancre des rêves (prix Encre Marine) et La Part des flammes (prix France bleu / Page des Libraires et prix du Livre de Poche), vendu à plus de 125 000 exemplaires. Elle est également l’auteur d’un document sur le rugby et d’un recueil de nouvelles, L’Homme dérouté.


 Légende d’un dormeur éveillé

(Héloïse d’Ormesson)

En librairie le 17 août 2017

En romancière funambule, Gaëlle Nohant a relevé le défi lancé par Queneau : « Il n’y aura pas de connaissance véritable de Desnos tant qu’on n’en aura pas établi la légende. »

C’est par la fiction qu’elle choisit d’explorer la vie aussi héroïque qu’engagée du poète. Au plus proche de l’artiste, elle épouse ses pas, des Halles à Montparnasse, non sans quelques détours par Cuba ou Belle-Île ; visite son atelier de la rue Blomet ; écoute sa Clef des Songes ; suit les séances animées du Café Cyrano en compagnie d’Antonin Artaud, de Prévert et d’Aragon ; danse des nuits entières aux côtés de Kiki et de Man Ray.
Pour ce voyage avec Desnos, elle puise dans son œuvre, sonde les âmes en medium et, comme lui, « parle surréaliste ». S’identifiant à Youki, le grand amour de Robert, elle l’accompagne jusqu’au bout de la route, au camp de Terezín, en juin 1945.