Jérôme Sorre

Jérôme Sorre est né à Vesoul deux jours avant Stéphane Mouret. C’est avec ce dernier qu’il imagine depuis une vingtaine d’années, les aventures du Club Diogène publiées aux éditions Malpertuis. L’Hiver du Magicien est son premier roman.


 L’Hiver du magicien

(La Clef d’Argent)

En librairie en 2017

Il existe à Besançon une église au dôme impressionnant, l’église des Dames de Battant. Mais qu’a-t-il bien pu s’y produire pour que le jeune Charles Nodier en perde le sommeil, en perde le goût des autres, et néglige jusqu’à sa propre vie ? Irrésistiblement attiré par cette église, et ses ombres closes, il prétend y avoir vu un homme. Un homme à terre, emprisonné. Un homme qu’il est le seul à voir, et à entendre. Tout le monde connaît ou a au moins entendu parler de Charles Nodier, écrivain, académicien né à Besançon en 1780. Il fut l’un de ceux qui popularisèrent le mouvement romantique.

À l’été 1790, le jeune Charles a dix ans et vient de vivre son premier chagrin d’amour. Mais une rencontre unique va bientôt sceller son destin. Et faire de l’enfant qu’il est toujours l’homme qu’il s’apprête à devenir.



Présent sur le salon : samedi, dimanche