Le Petit Salon : la lecture comme lien social pour Julia

Depuis près de 20 ans dans la coiffure, Julia tient désormais Le Petit Salon, situé rue des Granges à Besançon. Elle présente cette année un ouvrage d’une autrice dont elle est fan. Et si la lecture est un loisir pour la coiffeuse, cette dernière l’estime aussi créatrice de lien social.

Pouvez-vous présenter votre commerce en quelques mots ?

Cela fait 6 ans que le salon est ouvert. C’est un salon mixte (femme/homme), nous sommes 4 dont une apprentie et un freelance, qui est barbier. Nous travaillons tous les types de cheveux, même les cheveux afro ! De mon côté, je suis coiffeuse depuis 2006 et je fais aussi un peu de formation.

Quel est votre livre coup de cœur ?

Alors ce n’est pas un coup de cœur, c’est Un coup de soleil ! (elle rit). C’est de Serena Giuliano, une autrice italienne. En 2009, elle écrivait déjà sur un blog et j’aimais déjà beaucoup sa plume, donc je la suivais sur les réseaux sociaux. Je l’ai rencontrée récemment à la librairie l’Intranquille en dédicace, c’était chouette après toutes ces années ! Son tout dernier livre sorti au printemps, Un coup de soleil, raconte l’histoire d’Éléonore, femme de ménage, séparée, qui galère à élever ses enfants seule et à joindre les deux bouts. Avec son métier, elle rentre dans la vie des gens et elle se rend compte que les apparences sont toujours trompeuses. Peu importe les gens chez qui elle va, ils ne sont jamais ce à quoi elle s’attend. Ce roman est très humain et l’on se rend compte que, chez tout le monde, il y a toujours autre chose quand on craque le vernis !

Pourquoi avoir choisi cet ouvrage ?

Pour ce petit côté « envie de vacances » quand je l’ai lu en plein hiver, c’était bien ! Ça donne envie de manger, d’aller à plage, d’aller se baigner ! Et puis aussi parce que j’aime beaucoup les romans qui se basent sur l’humain avec un côté « psychologie » intéressant.

Quel est votre rapport à la lecture ?

Je lis assez souvent, mais j’ai des phases, c’est-à-dire que j’ai des moments où je vais lire 5 bouquins d’un coup et d’autres où je vais être un peu plus laxiste en fonction de ma charge de travail. Mais j’ai un bon rapport à la lecture ! Par contre, je ne suis pas très polar… J’aime les romans qui donnent la pêche ! Je me torture déjà assez l’esprit toute seule, je n’ai pas besoin de le faire avec des livres et je n’ai pas besoin de ça pour avoir peur ! (elle rit).

Pourquoi êtes-vous commerçante partenaire de Livres dans la Boucle ?

Parce que je trouve sympa de faire le lien entre les commerces de la ville et le festival. Et aussi pour montrer que quel que soit son métier, on peut être lecteurs, et de choses très différentes. J’avais été étonnée l’année dernière des portraits de commerçants qui évoquaient des livres complètement différents, très éclectiques ! Ça permet de découvrir de nouveaux ouvrages. Je trouve que c’est bien de parler de nous autrement que simplement en commerçant. Et puis, au-delà de ça, la littérature fait partie des sujets qui reviennent beaucoup avec mes clientes. Pour certaines, ça a même été un point de départ d’amitié ! On se rend compte que la lecture est vraiment créatrice de lien social.

Un coup de soleil

Serena Giuliano
Éditions Robert Laffont

Publié en 2023

Partager :
Retour en haut
Aller au contenu principal