MARAN HRACHYAN est née en Arménie le 11 mai 1993. Elle se forme à l’Académie des beaux-arts de Erevan et c’est là-bas que pour la première fois, elle illustre deux albums jeunesse dont l’un est sélectionné pour l’exposition «IBBY honour list» à Bologne. Entre 2014 et 2015, elle travaille en tant que designer graphique pour «PicsArt Photo Studio». En 2010 se déroule le premier Festival de la Bande Dessinée de l’histoire de la capitale arménienne. Durant
cet événement, elle peut découvrir plus profondément ce média et rencontre des professionnels qui lui donnent l’envie de poursuivre dans cette voie. Elle arrive à Angoulême en 2015 pour se spécialiser en bande dessinée.
Elle participe alors à de nombreux fanzines (Sprinkle), des expositions (Noir Village 2017, VisuELLES 2017) et des concours pour lesquels elle est sélectionnée à différentes reprises (Europe Fast Forward, Charles Perrault…).
Actuellement étudiante en DNSEP à l’Ecole Européenne Supérieure de l’Image, elle réalise, parallèlement à ses études, son premier album Patrick Dewaere : À part ça, la vie est belle, avec le scénariste Laurent-Frédéric Bollée.

 PATRICK DEWAERE À part ça la vie est belle

(Glénat)

Le drame et la poésie s’invitent naturellement quand est évoquée la figure de
cet acteur culte du cinéma français décédé à 35 ans après avoir joué dans 37 films et 27 pièces de théâtre. Un après-midi d’été de l’année 1982, chez lui face à un miroir, il se saisit de son fusil .22 Long Rifle, l’enfonce dans
sa bouche et tire. Patrick Dewaere incarne l’idée de l’artiste écorché vif, dévoré par une existence intense et instable. De son enfance complexe et douloureuse, à son ascension en tant qu’acteur en passant par ses rencontres
ses amours et sa mort, ces pages content son histoire. C’est aussi un «voyage» parfois à la limite du fantastique, hanté par la fureur et la
mélancolie.



Lieu : Scénacle